Manuel Marchal

Journaliste, rédacteur en chef, enseignant universitaire en journalisme.

Titulaire d’une licence en Sciences de l’Éducation, Manuel exerce d’abord comme formateur d’adultes au Centre d’expérimentation pédagogique de Florac et au CFPPA de Piton Saint-Leu (ministère de l’Agriculture). Il intervient également, après plus de 20 ans d’expérience professionnelle en journalisme comme enseignant en journalisme dans des universités de Madagascar.

Expérience des médias et du management.
Journaliste à « Témoignages » depuis 2001 en tant que secrétaire de rédaction. Il assume depuis 2008 la rédaction en chef du journal. Il a animé successivement une équipe de journalistes puis un réseau de correspondants et de chroniqueurs.

Formateur universitaire à Madagascar.
Antananarivo. Depuis octobre 2022, il intervient comme enseignant en journalisme à l’Université d’Antananarivo auprès d’étudiants en L2 et L3 COMMO (équivalent d’information communication). Il s’attache à ce que les étudiants soient immédiatement opérationnels pour réussir leur stage dans un média à Madagascar. Il est aussi chargé de de l’évaluation.
Antsiranana. Depuis juillet 2023, enseignant en journalisme à l’Université d’Antsiranana (Diego Suarez) auprès d’étudiants en L1 et L3 Mention lettres communication numérique et en 2024, un cours en Histoire auprès d’étudiants en L3 Histoire est prévu. Des contacts sont également noués avec l’AJPRO, Association des journalistes professionnels d’Antsiranana.

Agence de presse.
Par ailleurs, il assure depuis 2022 un appui à l’Agence dépêche informative Taratra ; agence de presse du ministère de la Communication et de la Culture.

Grand projet.
Avec la directrice de la Mention COMMO de l’Université d’Antananarivo et d’autres enseignants, il porte un projet pour la renaissance de l’école de journalisme de l’Université. Ce projet peut entrer dans le cadre d’un programme de l’UNESCO soutenu par Google News et piloté par une université sud-africaine visant à relancer les écoles de journalisme dans les universités publiques en Afrique. Bon accueil de la part du Bureau Afrique de l’UNESCO. Ce projet veut permettre un rapprochement entre l’Université d’Antananarivo et celle de La Réunion en termes d’échanges d’étudiants et d’enseignants. Le projet cherche aussi à associer une école de journalisme existante.

Engagements citoyens.
La crise climatique et ses conséquences sont une partie essentielle de ses principales préoccupations. Il a participé à la COP15 de Copenhague en 2015. Cette expérience lui a permis d’avoir une connaissance des enjeux des négociations de la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique (UNFCCC), ainsi que des conditions de la fabrication de l’information selon l’origine du média.